© Bannière ldd de Flying Pumkin
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: La Forêt :: Territoire du Clan de la Rivière :: Le Bassin aux Carpes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une femelle au masculin, un mâle au féminin

avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 02/05/2017
Localisation : "là où te me trouveras pas o/" mdr

Feuille de Personnage
Nom complet:
Relations et autre:
Age:
Voir le profil de l'utilisateur




Oiseau Chanteur
Guerrier du Clan de la Rivière
Ven 12 Mai 2017 - 18:19

Oiseau Chanteur se redressa de son nid de mousse, seul. Vision de l'Empereur était encore parti grossir les rangs de la patrouille de l'aube le laissant isolé encore une fois. Toutefois, le guerrier ne pouvait pas lui en vouloir, le matou avait eu la délicatesse de lui laisser achever son cycle du sommeil. Le guerrier jeta un œil au travers les rameaux qui couvraient la tanière des chasseurs et lança un encouragement silencieux. Dehors, une étoile solitaire brillait au-dessus du camp. Agissant en fleur bleue, Oiseau Chanteur l'identifia à son Empereur.

En s'étirant longuement, le matou à la robe ébène bailla à s'en décrocher la mâchoire, puis, adopta une posture assise, faisant une toilette précise. Ce damoiseau daigna montrer le bout de son museau, lorsque sa fourrure était parfaitement en ordre. En stationnant au centre du camp, le matou observa ses camarades qui courraient dans tous les sens, telle une fourmilière en activité. Alors que le soleil s'éveilla doucettement derrière les saules pleureur allégoriques du Clan de la Rivière, Oiseau Chanteur sifflota en direction du tas de gibier qui faisait peine à voir. Du bout des griffes, il saisit une souris pâlotte et afficha une mine de dégoût.

Une proie, reste une proie.

Chuchota t-il pour lui-même avant de l'engloutir sans prendre le temps de mâcher. Lorsque son repas de fortune s'acheva, il pris l'initiative de remplir le tas. En se dirigeant vers le bouquet de roseaux qui constituait l'entrée du camp, Oiseau Chanteur observa ses camarades derrière son épaule qui avaient tous disparus. Sûrement parti compléter les autres patrouilles. Le matou ébène emprunta un raidillon irrégulier et se glissa un passage parmi les fougères fanés de la saison dernière. Près des racines d'un cyprès calciné, le guerrier repéra une mésange. Adoptant la position du chasseur, le guerrier se tapit au sol et progressa dans la direction du volatile. Ventre à terre, il sauta dans un mouvement souple et abattit ses pattes sur l'oiseau, avant qu'il ne s'envole.

En l'enterrant du bout des pattes, Oiseau Chanteur se lécha les pattes instantanément pendant qu'une odeur lava sa frénésie maniaque. Très vite, il identifia une femelle de sa tribu. Souhaitant de la compagnie, le guerrier suivi la piste qui le conduit tout droit vers le versant d'une colline raide où les ronces fleurissaient comme les chatons durant la saison des feuilles vertes. Aussitôt, un pelage familier se dessina dans son champ de vision. Il s'agissait de Rosée du Matin. La lieutenante. En lui adressant un discret signe de tête formelle, Oiseau Chanteur conclut qu'il n'avait jamais vraiment tissé des liens avec la petite minette bicolore. Cependant, il s'intéressait souvent de loin aux membres de son Clan, de ce fait, il possédait quelques informations la concernant. Rosée du Matin avait attiré son attention par son comportement masculin. Il l'avait déjà surpris en train de rouler dans la boue alors qu'il dirigeait une patrouille frontalière. Son côté téméraire et plutôt brutal aux entraînements laissait naître un côté de sa facette froide, pourtant, en apercevant les courbes délicates de son visage angélique, Oiseau Chanteur ne la classifia comme une femelle à éviter. Au contraire, Rosée du Matin était semblable à lui en tout point.

Cependant, une fois devant elle, l'oiseau perdit son beau chant et ses plumes colorées devinrent ternes. Alors, progressivement, il se détourna, faisant mine de n'être que de passage.

★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 10
Age : 14
Date d'inscription : 27/04/2017

Feuille de Personnage
Nom complet: Rosée du Matin
Relations et autre:
Age: 27
Voir le profil de l'utilisateur




Rosée du Matin
Lieutenant du Clan de la Rivière
Hier à 18:20
ft. Rosée du Matin & Oiseau Chanteur

Votre titre
La petite femelle était partie tôt ce matin pour remplir les ventres de ses compagnons, elle avait deja préparée toutes les patrouilles et certains chats étaient même venus remplir les rangs de celles-ci à son grand désarroi car il fallait bien laisser quelqu'un au Clan. Elle était partie en direction du territoire et slalomant entre les herbes sillonnés de petites gouttes formant ainsi son nom, elle sourira à ce terrible jeu de mots débile mais cela la motiva deux fois plus. Elle ne mit pas longtemps avant d'arriver à la rivière, le poisson ne dormait plus et le soleil berçait cette matinée de ces doux rayons, la femelle s'arrêta un instant et fixa le ciel tarit de quelques nuages blancs qui venait essayer de cacher l'astre solaire de leur cotonneux pelages. Elle s'en retourna à sa rivière qui celle-ci semblait aussi en éveils.

La femelle avait assez chasser et puis elle en avait aussi profiter pour prendre un bon rat musqué, bien sur nonchalamment la boue du bord de la rivière ne lui faisait pas peur et ses légères pattes salis par le sang de sa proie et la boue séchée ne mirent pas longtemps à montrer que son caractère masculin refaisait surface. Elle se remit en route pour son Clan, rejoignant un versant raide ou les ronces fleurissaient comme les roses du printemps, elle reconnu très vite l'odeur et le pelage de son compagnon de Clan, Oiseau Chanteur. Elle n'avait jamais fait attention au guerrier mais certaine rumeurs parcouraient le Clan, le félin n'aimait pas l'impolitesse et les mauvaise manière comme se jeter dans la boue sans gêne comme il l'avait surpris une fois alors qu'il était à la tête d'une patrouille. La femelle s'en fichait pas mal mais elle se dirigea quand même vers le félin, c'était bien pour une bonne raison qu'il était venu ici, non ? Elle arriva devant lui son rat musqué en gueule et le salua d'un bref signe de tête avant de déposer sa proie au sol pour se libérer la bouche.

♪ Bonjour Oiseau Chanteur, Oh ! Je suis désolée de mon état mais ce rat musqué était tellement gros que je n'ai pas réfléchit avant de bondir dans la boue !

Elle lui fit un mince sourire, sa petit frimousse toute mignonne avait le don de la mettre toujours du coté de l'innocence, elle attendit que le félin lui réponde, elle en profita d'ailleurs pour ôter toute la saleté sur ses pattes, ce n'est qu'après qu'elle reprit la conversation d'une vois douce comme la brise qui venait du versant.

♪ Tu venais faire quelque chose en particulier ?  

★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●★●
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Dieux :: La Forêt :: Territoire du Clan de la Rivière :: Le Bassin aux Carpes-
Sauter vers: